J-6 PRÉSIDENTIELLES : La campagne vue de l’étranger

Entre François Fillon, l’improbable survivant…Emmanuel Macron, la surprise…Marine Le Pen qui attire les projecteurs, tout comme Jean Luc Mélenchon…, la présidentielle française passionne mais aussi intrigue à l’étranger…

map-307442_960_720.png

Marine Le Pen 

En Allemagne, l’inquiétude domine, la « (…) question qui compte, c’est qui peut battre Marine Le Pen ? », s’interrogeait récemment l’hebdomadaire « Der Spiegel ».

Aux États-Unis, le nom de Marine Le Pen est le seul qui a visiblement réussi à émerger, dans un pays qui guette la poursuite ou l’arrêt de la vague du « trumpisme ». Le journal « Richmond Times » basé en Virginie, note lui des différences entre les deux personnages, soulignant la « constance et la cohérence » de la présidente du Front national par rapport à Donald Trump. Et contrairement au président américain, « Marine Le Pen est une professionnelle de la politique », souligne Anderson Cooper, journaliste de CNN et CBS.

En Russie, Marine Le Pen occupe une place de choix dans les médias, où son programme est présenté de façon plutôt favorable. En mars dernier, une émission télévisée, très suivie «Vesti Nedeli» a mis en valeur les propositions anti-immigration du programme de Marine Le Pen, avant d’exposer dans le détail la controverse sur le patrimoine d’Emmanuel Macron.

 

Emmanuel Macron 

Emmanuel Macron intrigue et séduit parfois. La presse allemande s’enthousiasme pour «le beau gosse qui lisait Goethe», comme a pu le titrer récemment le « Frankfurter Allgemeine Zeitung ». Le « Tageszeitung » est plus critique, voyant Emmanuel Macron comme « le dernier rempart contre le Front national » mais en même temps, « le candidat des élites ».

De l’autre coté de la Manche, ses vues libérales séduisent et « The Independent » parie sur «(…) Emmanuel Macron et pas Marine Le Pen, la réponse française à Donald Trump ».

En Russie, il est peu apprécié. Le média francophone Sputnik dénonce un « trio satanique OTAN-BCE-Bruxelles (qui) veut imposer son Macron ».

François Fillon

Candidat scruté à la loupe également : François Fillon. Mis en examen pour détournement de fonds publics, le candidat Les Républicains ne trouve de la compassion qu’en Russie. « Vesti Nedeli » l’a qualifié de « victime d’un acharnement ». Ailleurs, son maintien dans la course à la présidentielle provoque incrédulité et railleries.

En Allemagne, pays intransigeant sur l’éthique des politiques, son maintien choque. Pour « Der Spiegel », le « (…) feuilleton Fillon n’affecte pas seulement l’élite politique, c’est l’image de la République et de ses institutions qui est durablement écornée ».

Jean-Luc Mélenchon

À l’étranger, on semble découvrir ou du moins redécouvrir Jean-Luc Mélenchon. Depuis ses performances lors des débats sa percée dans les sondages, les médias internationaux se penchent de plus près sur celui qui crée une énième surprise dans cette campagne. « En utilisant jeux vidéo et hologrammes, tout en saluant le pouvoir du quinoa, le leader d’extrême gauche Jean-Luc Mélenchon a mené l’une des campagnes les plus innovantes de cette présidentielle française – et il en récolte les bénéfices », estimait le « Financial Times » en date du 4 avril.

En Espagne, « El País » évoquait récemment la « remontada » du candidat de « La France insoumise » en donnant la possible recette de Jean-Luc Mélenchon pour parvenir à ses fins :« Il a appris des succès et des erreurs de ses deux références internationales, les Espagnols de Podemos et le candidat démocrate américain Bernie Sanders. »

Une élection qui a fait l’objet d’une analyse humoristique de la part de l’animateur télé américain John Oliver dans son émission Last Week Tonight la nuit dernière.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s