PRÉSIDENTIELLES – La religion prend-elle trop de place ?

Oui, si l’on en croit une enquête Ipsos/Sopra Steria publiée ce matin. Un sondage mené auprès de 1000 personnes inscrites sur les listes électorales.  Les électeurs interrogés veulent voir ,en majorité, une diminution de la religion dans le débat public. Au cœur des critiques : l’Islam. 

  • La religion prend trop de place et la laïcité doit être respectée

LAICITE

Pour cette enquête Ipsos/Sopra Steria, les sondés ont été questionnés sur différents points de la religion et de la laïcité en France. Premier constat : 90% des sondés sont d’accord pour dire que la laïcité est une valeur essentielle de la République Française. Sur le même volet, 74% estiment que cette dernière est menacée dans le pays en 2017. Dans le même temps, 77% estiment que l’on parle trop de la religion dans le débat. Enfin 60% des personnes interrogées pensent que les religions cohabitent mal en France.

L’ensemble des personnes qui ont répondu « Tout à fait d’accord » ou « Plutôt d’accord » ,sur ces différents sujets, ont ensuite donné leurs préférences pour un candidat en fonction des thèmes abordés. 92% des sondés qui ont répondu « Oui la laïcité est menacé dans notre pays » sont prêts à voter pour Marine Le Pen. A contrario, 52% des 40% qui ont répondu « Oui les religions cohabitent bien en France » sont prêts à voter Emmanuel Macron. L’enquête a été réalisée avant le 1er tour. Les chiffres sont susceptibles de changer. 

  • Les crispations autour de l’Islam

ISLAM

Les 1000 personnes questionnées ont ensuite donné leurs avis sur les trois grandes religions majeures en France : catholique, juive et musulmane. 61% des personnes sondées pensent que la religion musulmane n’est pas compatible avec les valeurs de la société française. 39% la jugent compatible. Ils étaient 47% à le penser lors des attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Casher en Janvier 2015. Preuve d’un regard beaucoup plus critique envers l’Islam à la suite des différents attentats.  Parmi les 39% de personnes qui ont répondu « Oui, la religion musulmane est compatible avec les valeurs françaises », 57% d’entre eux étaient prêts à voter Emmanuel Macron au 1er tour. 

Sans titre

Ce très vif attachement à la laïcité ne doit pas faire oublier qu’elle recouvre des acceptions très différentes : pour les électeurs potentiels de M Le Pen, elle signifie avant tout « la préservation de l’identité traditionnelle de la France » (46%), alors que les soutiens d’Emmanuel Macron et Benoît Hamon y voient avant tout « la liberté de pratiquer la religion que l’on souhaite » (46% et 57%) ou « la possibilité pour des gens de convictions différentes de vivre ensemble » (51% et 50%). Enfin, les électeurs de Jean-Luc Mélenchon se montrent attachés à une laïcité de combat, 45% y voyant avant tout « la séparation des religions et de l’Etat ».

ENSEMBLE DE CETTE ENQUÊTE : http://www.ipsos.fr/decrypter-societe/2017-03-22-presidentielle-2017-place-religion-et-laicite-dans-l-election-presidentielle. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s